AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  Le site  DiscordDiscord  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Affaire Prima Vulvam] Dossier AX589B - Frantz Berlinger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arès Rawdwin

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 20
Localisation : Strasbourg

MessageSujet: [Affaire Prima Vulvam] Dossier AX589B - Frantz Berlinger   Mer 31 Mai - 23:50

Préambule:
 

//Dossier AX589B – Entrée daté du 13/04/2942 – Genesis I
//Motif de l’entrée : -- Ouverture d’enquête suite à l’incident survenu sur la station 247B dit « Prima Vulvam » --
// Auteur de l’entrée : -- Frantz Berlinger –

//Modification du 30/12/2048
Ces entrées concernant l’affaire Prima Vulvam me serviront également de dernière trace s’il venait à m’arriver quelque chose au cours de cette enquête. Je fais ainsi part à l’enquêteur qui me succédera de l’importance de clore cette affaire si je venais à mourir. C’est impératif, les enjeux sont trop important.
//Fin

//Fichier source

Affaire Prima Vulvam. Depuis qu’une société de nettoyage nous à appeler concernant une station en piteuse état on ne s’attendais pas à ça. Une vraie boucherie. D’après les analyses du médecins légistes, les cadavres étaient là depuis une dizaine de mois. Le froid spatial aurait conservé les corps dans un état quasi-parfait. On dénombre 89 morts, dont 13 enfermé dans des cuves de formole. La partie est de la station était totalement détruite, d’après les indices sur place ce trou béant dans le blindage est dû à une explosion interne, certainement l’explosion du stabilisateur spatial. Au niveau de sa localisation, on était en plein milieu du vide intersidéral. D’après les fichiers, cette station n’était référencée nulle part. On n’a pas retrouvé grand-chose sur place, mis à part quelques fichiers à peines utiles. Le seul truc qui nous à intéresser c’est un log qu’on a pu retrouver sur un des PC encore en marche. A priori, un F7C-M SUPER HORNET. J’ai pu remonter la source jusqu’à un revendeur de ferraille. Le vaisseau a été démanteler et revendu en pièce détaché. Fortereusement, j’ai pu retrouver la trace du pilote. Il est remonté avec un autre Hornet, volé le même jour, jusqu’à Genesis I, dans un bar appelé le « Cosmos Harem ». On dit que c’est un lieu où les péchés sont rois et ou rien n’est interdit. Prostitution, drogue, vente illégale. Un bon business en soit, mais pas assez gros pour que nous nous en occupions. D’autant que beaucoup d’autres agents y vont pour « se faire plaisir ». La tâche s’annonce difficile. Bon, ça date de quelques mois, mais je n’ai rien de trouvé de plus prometteur. Avec un peu de chance les vidéos de surveillances me mettront sur une piste. Je joindrais les passages intéressants, si passage il y a.
//Fin

Début de l’entrée vidéo - 24/10/2041 – 17:27:47

Le bar était assez calme, à peine une dizaine de client. Ici, tout était métallique, les lumières tamisées sexualisé étrangement ce lieu. Les néons rouge et rose filaient d’un bout à l’autre des murs métalliques. De grand miroir était placé ici et là. Des rideaux venait diviser le lieu en de multiple petit box, donnant ainsi un semblant d’intimité aux occupant. On pouvait entre voir des cages, dans lesquelles dansaient des jeunes femmes et des jeunes hommes, à l’intérieur de ces cercles plus privé. Le sol était séparé en deux parties. Du côté du bar, un planché massif, pour le reste, des dalles transparentes et miroitantes. Au bar se tenait un grand homme, à l’allure élégante. Il nettoyait un verre, tout en gardant un œil sur la clientèle.
Un jeune homme, au teint pâle et à la démarche instable entra dans le bar et s’assis au comptoir. Ses yeux verts à demi-fermés se tournèrent vers la caméra quelques secondes avant que le barman ne vienne lui parler.


- J’peux vous servir quelque chose peut-être ?

- Ouais tu peux, tu l’dois même mon coco, c’est ton boulot nan ? J’crois que c’est une rhétorique, la réponse et oui, évidement. Du coup tu vas gentiment me servir un verre d’alcool fort et éviter de m’adresser la parole.

Le barman fixa le jeune homme d’un regard plein de haine pendant quelques secondes. Une femme prit alors place près du jeune homme. Elle était de taille moyenne, plus petite que le jeune homme accoudé au bar. Ses cheveux était bleu-vert et son visage montré des signes d’implantation biotechnologique. Elle porté un vieux colt-45 à la ceinture. Elle avait la tête haute et tourna rapidement la tête vers le jeune homme aux yeux verts, posant son menton contre ses mains.

- Si tu tiens à rester en un seul morceau ici, j’te conseil d’être plus gentil avec mes employés mon chou.

Elle fit glissé sensuellement sa main contre le visage du jeune homme. Lui, malgré tout, rester accoudé, comme si de rien était. On pouvait même voir un sourire moqueur se dessiner sur ses lèvres.

- Tu crois vraiment que tu m’fais peur avec ton vieux flingue du XXème ? Sérieux ? La patronne de ce bar ou « tout est permis » vient m’faire la morale. J’hallucine.

Le verre claqua contre le comptoir, accompagné du regard toujours aussi noir de barman. Il tenait vraisemblablement une batte à la main. La jeune femme repris, d’un ton sec et autoritaire.

- Tiens-toi tranquille et ferme-la. C’est clair ?

- Ouais, ça va. Ramène-moi une de tes filles que j’m’amuse alors. Disons que c’est le prix à payer pour la tranquillité.

Elle esquisse un léger sourire, vraisemblablement étonné.

- T’as du cran, c’est rare ces temps-ci. Elle fait signe au barman de ramener quelqu’un. Ta fille ne va pas tarder. Monte dans une chambre et restes-y. Tu ne sors pas d’ici tant que j’ai pas donner l’ordre à mes hommes de te sortir d’ici, Rawdwin.

Le jeune homme pouffa avant de se lever pour monter. Il s’arrêta derrière la jeune femme et lui chuchota à l’oreille.

- Fait pas n’importe quoi ma jolie, je mords très facilement.

Rawdwin lâcha un rire joyeux. La patronne du bar, elle, semblait désemparait. On pouvait lire son désarroi sur son visage pourtant si dur. Une des filles arriva au bras d’un homme à l’allure militaire. Ce dernier passa le bras de la jeune femme au bras de Rawdwin qui, dans la même démarche qu’à son arrivé, monta les marches et disparut dans les couloirs supérieurs. Le barman s’adressa alors à la patronne.

- C’est bien celui qui à voler un d’nos plan de revente ?

- Oui, c’est bien lui.

- On va lui faire regretter patronne, vous’inquiétez pas.

Il frappa sa batte au vertical contre le sol.

- Calme-toi Max. Primo, j’veux savoir comment il a pu réussir à découvrir ou était les revendeurs. Après, on verra.

Elle tourna la tête vers les escaliers, le regard brillant.

- Le Cosmos Harem décidera de son sort.

La jeune femme se leva et disparu rapidement derrière les nombreux rideaux. Le barman rangea rapidement sa batte et repris son nettoyage de verre, adosser au mur.
Fin de l’entrée vidéo




----------------------------------------
NOTE : EN COURS DE CORRECTION
----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://demons-sisters.jimdo.com/accueil/membres/ar%C3%A8s-rawdw
 
[Affaire Prima Vulvam] Dossier AX589B - Frantz Berlinger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pw1 affaire 5.
» ECHANGE !!! OU VEND !!! UNE AFFAIRE !!!
» Meilleure affaire
» une affaire... à suivre ;)
» Altercation entre la Garde et les sentinelles [affaire à suivre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demon's Sisters :: La Zone RP :: Les Backgrounds Cerberes-
Sauter vers: